« Revenir
LE RESEAU FEMMES GENEVE, C’EST QUOI ?
 
 

En 2007, suite à une réflexion menée sur les rencontres entre les associations féminines et le Service pour la promotion de l’égalité entre homme et femme – SPPE, nous avons ressenti la nécessité de nous réunir uniquement entre associations féminines et avons créé le Réseau Femmes.

Nos critères ont été les suivants : associations subventionnées qui offrent des prestations directes au public, subventionnées par le Canton et/ou la Ville de Genève.

Les objectifs de ce Réseau femmes sont de : 
– mettre en commun des ressources ainsi que des pratiques, et rechercher une rationalisation des compétences;
– organiser des réunions sur des thèmes précis (pratique et stratégie, besoins des femmes, réponses des associations) comme par exemple le désendettement, les conséquences des baisses des prestations de l’Hospice, la modification de la loi sur le Scarpa, la question du logement, etc. 
– définir des stratégies, prendre des positions communes;
– défendre les subventions;
– énoncer les besoins des femmes, rendre visibles leurs problématiques et la réalité du terrain; 
– porter collectivement leurs revendications;

– assurer l’existence de politiques de genre (globalement et financièrement).

Les associations féminines genevoises faisant partie du Réseau ont été créées sous l’impulsion et la volonté de femmes qui désiraient contribuer à la construction d’une société solidaire, égalitaire et non sexiste.

Chacune de ces associations traite d’une problématique particulière, mais toutes participent à la construction d’une société plus juste en visant à favoriser la réflexion et le changement des mentalités, à développer l’autonomie des femmes, à les informer de leurs droits citoyens, à dénoncer et lutter contre les violences qui leur sont faites, à faciliter leur accès à la formation et à l’emploi, à améliorer leur santé, à recréer du lien social.

Le travail de ces associations est plus que jamais d’actualité. En effet, aujourd’hui encore, une femme sur cinq est victime de violence conjugale, et des violences quotidiennes sont le lot des femmes homosexuelles. Le poids des charges éducatives et domestiques, ainsi que la conciliation vie familiale-vie professionnelle, incombe encore et toujours aux femmes. De plus, elles sont souvent dans une situation de dépendance financière au sein du couple et/ou liée au permis de séjour.

Par ce travail en réseau, les 9 associations féminines prestataires de services entretiennent et renforcent leurs spécificités et leurs complémentarités.

Depuis 2007, le Réseau Femmes a mené diverses actions : 
– une réflexion sur la baisse des prestations sociales, avec une interpellation des autorités compétentes.
– L’élaboration d’un dépliant commun envoyé aux élu-e-s, à l’administration et aux partenaires sociaux pour rendre plus visibles les associations féminines.
– Le dépôt d’un projet «Job coaching» auprès du Fonds chômage de la Ville de Genève.
– La création de la «Plateforme Juris».
– L’organisation du spectacle «Médée» le 14 juin 2008.
– La mise en œuvre d’une collaboration avec l’association Hestia – Assistance administrative à domicile pour nos usagères.
– Soutien et participation à la Marche Mondiale des Femmes en mars 2010.

G.B.