« Revenir

Les cours de self-défense… Pour développer sa confiance en soi et parer à toutes les situations !

Fem Do Chi 

Stages non mixtes pour femmes et adolescentes

Ces stages d’autodéfense permettent aux femmes et aux adolescentes de prévenir des situations de violences verbales, physiques et sexuelles. C’est une démarche très importante car elle donne la possibilité à toute femme et adolescente d’assurer sa propre sécurité et par conséquent son autonomie.
Les stages Fem Do Chi sont un excellent moyen pour les femmes et les adolescentes de :

  •  s’interroger sur leur manière de se situer face aux violences à caractère sexuel, que ce soit par une personne inconnue ou par quelqu’un de leur entourage;
  • prendre conscience et de découvrir les possibilités tant physiques que psychologiques dont elles disposent pour être en mesure de se défendre; 
  • renforcer la confiance en soi à travers cette prise de conscience;
  •  partager un moment de réflexion sur l’éducation reçue en tant que femme, sur les idées véhiculées notamment autour de la violence;
  •  vivre un moment privilégié entre femmes.

Pour s’inscrire et connaître les horaires 
http://www.viol-secours.ch/association/femdochi.htm
Fem Do Chi
3 place des Charmilles
1203 Genève – tél. 022 344 42 42.

Fight Back 

Stages avec un attaquant en armure

Fight Back est une école d’auto-protection et de prise de confiance en soi pour les adultes. Le programme bénéficie de plus de trente ans d’expérience. 

Fight Back, c’est :

  •  un programme d’auto-protection et de prise de confiance en soi pour adultes; certains cours sont spécialement conçus pour les femmes;
  •  des techniques verbales et de langage du corps pour éviter de se faire choisir comme victime;
  •  des techniques de frappe exercées à pleine puissance contre un instructeur-assaillant entièrement protégé;
  • non seulement un programme de prévention, mais aussi un cadre où il est possible de revisiter son histoire personnelle en recevant le soutien nécessaire;
  • des instructeurs et des instructrices hautement qualifiés, tant sur le plan émotionnel et psychologique que physique.

Pour se renseigner
Ecole d’autoprotection Tatout
Case postale 409
2002 Neuchâtel – tél. 0848 848 117 – www.tatout.ch
Il y a régulièrement des cours prévus sur Genève, pour enfants, adolescent-e-s et adultes.

Témoignages

«Beaucoup de femmes se sous-estiment. Elles se soumettent toujours, alors que ce n’est pas nécessaire. Et quand on apprend à se défendre, on réalise qu’on n’est pas aussi mal que ça. Et ça m’a fait un bien énorme»
Madeleine, 74 ans

«Je marchais dans un couloir de métro à Paris, ce qui était habituel pour moi. Il n’y avait personne sauf des pas derrière moi. Ces pas se sont rapprochés, j’étais sur mes gardes. Un homme m’a attrapée et collée contre le mur, il sentait l’alcool. Calmement, je lui ai mis une main sur le torse et en le regardant dans les yeux, j’ai dit: «Maintenant tu me lâches». Il m’a lâchée. C’est en me retrouvant hors du métro que je me suis mise à trembler de partout. Mais tout allait bien.»
Sarah

Références

Il existe des exercices spécifiques pour l’autodéfense des femmes après 55 ans, basés sur la visualisation et la confiance en soi:
«Les femmes 55+ actrices de leur sécurité» par Irène Zeilinger

Document à emprunter à Filigrane ou à télécharger sur 
http://www.garance.be/docs/07femmes55.pdf

Des conseils pour bien réagir à différentes situations d’agressions dans la brochure «Echappez belle !» d’Irene Zeilinger, disponible à Filigrane ou sur 
http://www.garance.be/docs/brochfr.pdf

 

25.01.2011